Support Online:(514) 313-6718

Anne-Julie Chainé : une triathlète qui n'a pas froid aux yeux

Anne-Julie Chainé a toujours été attirée par le sport, et depuis 3 ans, c’est le triathlon qui occupe une place majeure dans sa vie. Celle qui a déjà complété un Ironman 70.3 se spécialise dans les courtes distances. Les distances de nage varient entre 750 mètres et 1,9 kilomètre alors que les distances de vélo se situent entre 20 et 90 kilomètres. Pour la course, elles oscillent entre 5 et 21,1 kilomètres. Généreuse, Anne-Julie a pris le temps de répondre à nos questions malgré son horaire d’entraînement chargé. Rencontre avec une athlète authentique membre de l’équipe IONIK depuis maintenant 5 mois!

Anne-Julie Chainé : une triathlète qui n'a pas froid aux yeux

Sa discipline : le triathlon

Quand elle parle de triathlon, Anne-Julie est résolument passionnée : « Ce que j'aime le plus de mon sport est sans contredit le fait qu'il soit complet et multidisciplinaire. Il sollicite autant performance, endurance et puissance physique que force mentale. Il est rare aujourd'hui de trouver des disciplines aussi complètes que celle-ci. »

L’entraînement

C’est quelques mois avant les compétitions que son entraînement est le plus intense : « Je nage 2-3 fois par semaine, je cours 2-3 fois par semaine et je roule 2 fois par semaine. Il y a donc uniquement et toujours une seule journée dans la semaine qui est un moment de repos. » Sans compter que l’intensité augmente à la veille des compétitions. Par exemple, le dimanche, elle peut combiner 60 kilomètres de vélo à 12,5 kilomètres de course.

Outre les entraînements, la discipline d’une athlète de haut-niveau passe bien sûr par la nutrition : « La nutrition est importante. Avant et après les entraînements, je bois beaucoup d'eau et je prends des compléments nutritifs Vega Sport. Je consomme aussi beaucoup de carbohydrates pour augmenter mon efficacité et ma puissance. »

Sa motivation

Quand on lui parle de sa motivation la jeune Anne-Julie est franche : « L'entraînement ne me tente pas toujours, bien évidemment! Mais les compétitions sont les jours de récompense face à tous les sacrifices encourus. J'ai toujours eu un rythme de vie sportif, il est donc plutôt naturel pour moi de sortir m'entraîner. »

Son amour des vêtements IONIK

Son association avec IONIK a d’ailleurs été tout aussi naturelle. Cette belle collaboration est née au début de l’année 2016 : « J’adore les vêtements IONIK. J’aime le fait que les vêtements soient montréalais, faits par des employés d'ici! Ils sont de bonne qualité, légers sur soi, confortables et abordables. Bref, tout ce qu'un athlète recherche! »

Que peut-on souhaiter à Anne-Julie pour les prochaines années? « De continuer de faire du triathlon et du tennis! Performer à un plus haut niveau, toujours en portant fièrement les vêtements d'ici! »

De notre côté, nous nous souhaitons de pouvoir te côtoyer encore longtemps, Anne-Julie!

Vous êtes un athlète et désirez faire partie de notre équipe? Contactez-nous!

Laisser un commentaire